Faire la sieste pour récupérer

La sieste, c’est bon pour la santé … en respectant quelques précautions

Les scientifiques l’affirment, en cas de somnolence, faire une sieste de 10 à 20 minutes nous permet de récupérer sans entamer notre « capital sommeil » pour la nuit suivante mais ce n’est pas sa seule vertu…
La sieste n’est pas une perte de temps et n’est pas seulement réservée aux enfants, elle est surtout un partenaire de notre santé !
.

Selon l’INPES (aujourd’hui Santé publique France, ndlr), « après le déjeuner, une sieste permettrait de réduire les risques d’accidents de la circulation ou du travail, améliorerait la mémoire, libèrerait la créativité, dissoudrait le stress, rééquilibrerait le fonctionnement du système nerveux et serait bonne pour la digestion et le cœur ». Rien que ça !

Rappel : la sieste ne doit pas durer plus de 20 minutes, en effet au-delà de 30 minutes le passage en sommeil profond rend le réveil difficile et peut provoquer des difficultés d’endormissement le soir.

Pour suivre mes publications, vous pouvez me rejoindre sur Facebook.

.

Les visioconférences nous épuisent …

Vous allez comprendre pourquoi !

Nawal Abboub, Docteure en sciences cognitives et Marie Lacroix, Docteure en neurosciences, nous expliquent ce qui fatigue notre cerveau :

Concentration plus élevée, manque de signaux non verbaux qui nous obligent à nous reporter sur d’autres indicateurs (voix…), décalage de l’image, distribution de la parole entre les participants moins fluide, regard qui fixe l’écran et non la caméra (entrainant une perte de contact visuel voire une sensation d’évitement du regard)

La visioconférence modifie également le regard que l’on porte sur soi-même (en plus de devoir gérer la conversation, nous devons adapter notre posture et l’expression de notre son propre visage) sans parler de situations gênantes (animaux de compagnie, livreurs etc …)

Et que dire du nombre des participants ? Au plus ce nombre est grand, au plus c’est difficile pour notre cerveau…

Même les participants passifs (si, si on en en connaît tous !) utilisent beaucoup d’énergie.

Mais alors quelles sont les solutions :

1/ faire des pauses visuelles (fermer les yeux et respirer, yoga des yeux par exemple)

2/ couper les caméras pour les temps de réflexion qui nécessite plus de concentration

3/ moduler davantage notre voix et amplifier nos expressions faciales

4/ ne pas tomber dans le syndrome de la « visionite », on peut aussi se parler au téléphone ou travailler sur des document partagés !

Pour en savoir plus 👉  article de #franceinfo 

Pour suivre mes publications, vous pouvez me rejoindre sur Facebook.
.

Nos oreilles et les sons

Audition et santé

🌿 Nous oublions parfois que nos oreilles et notre audition font partie intégrante de notre santé.
.
🌿 Nos oreilles participent directement à notre sérénité et à notre vitalité quotidienne !
.
🌿 En cas de stress acoustique, les fonctions de l’audition (captation des sons puis transmission au cerveau pour analyse) sont altérées, momentanément ou définitivement (cas du trauma sonore par exemple).
.
🌿 Les bruits environnants, la musique écoutée au casque à un volume élevé … sont des sources de stress acoustique et de fatigue.
.
🌿 Il est donc indispensable de prendre des temps de pauses de récupération auditive. Toutes les pratique qui aident à évacuer les tensions physiques et mentales (Sophrologie, Méditation MBSR, Yoga …) peuvent être utiles.
.
Vous pouvez consulter l’article du magazine « Mes oreilles et moi« 
.
Pour suivre mes publications, vous pouvez me rejoindre sur Facebook.
.

Stress, fatigue et audition

Les risques du bruit

🎧 Vivre dans un environnement bruyant peut générer des risques pour la santé, et notamment notre audition, avec des acouphènes qui peuvent créer une grande situation de stress.
.
🎧 Une étude réalisée en 2017 par l’entreprise allemande Mimi Hearing Technologies a révélé le vieillissement précoce de l’ouïe des habitants des villes bruyantes (+10 ans par rapport aux habitants des villes calmes).
.
🎧 Le bruit ne génère pas seulement des lésions aux oreilles (cf étude Noise in Europe publiée par l’Agence européenne pour l’environnement), il est aussi une des premières causes de maladie en Europe, avec notamment les troubles cardiovasculaires du sommeil et de l’anxiété.
.
🎧 Vous pourrez lire l’article de Nice Matin qui rappelle également les résultats de l’enquête publiée par IFOP-JNA (cf mon précédént article du 2 novembre à lire ici).
.
Pour suivre mes publications, vous pouvez me rejoindre sur Facebook.
.

Mes acouphènes et moi

Voici mon histoire avec mes acouphènes …

📣 Lorsque j’étais au lycée, j’ai commencé à entendre des bruits persistants, même dans un environnement silencieux, puis ils disparaissaient et ils revenaient quelques semaines ou quelques mois plus tard …
.
📣 Ensuite ils sont devenus progressivement plus fréquents … puis ils se sont installés.
.
📣 A la différence des personnes acouphéniques qui ont été victimes d’un trauma sonore et qui subissent ce bruit qu’ils n’ont jamais entendu et qui « envahit » leurs oreilles et leur tête, j’ai eu le temps de m’y habituer (phénomène d’habituation).
.
📣 Je n’ai jamais eu peur non plus car plusieurs personnes dans mon entourage familial proche vivaient déjà avec des acouphènes et/ou des problèmes d’audition (principe d’adaptabilité).
.
📣 Depuis toutes ces années, je vis avec mes acouphènes. Bien sûr, il y a des moments où ils m’agacent (notamment la nuit ou dans les périodes où ils sont plus perceptibles, lorsque je suis fatiguée ou stressée … et oui, ça arrive aussi aux Sophrologues !) mais je les ai acceptés depuis longtemps et je vis avec eux, ils m’accompagnent, ils font partie de moi.
.
📣 Je ne suis pas passive non plus et j’ai testé beaucoup de techniques pour faire baisser leur intensité lorsqu’ils sont trop présents. La pratique de la Sophrologie et de la méditation MBSR, l’ostéopathie crânienne, le Shiatsu (avec le méridien du « triple réchauffeur ») les bruits de la nature (vagues, bruits d’eau) me permettent notamment de ne plus les entendre pendant un moment et c’est très important car le cerveau peut alors intégrer ce moment de calme. Il a bien sûr d’autres techniques qui ont des effets intéressants.
.
⚠️ Le plus important si vous avez des acouphènes, consultez un ORL, ne restez pas seuls, parlez-en et surtout ne croyez pas ceux qui vous disent qu’« il n’y a rien à faire … ».
.
Pour suivre mes publications, vous pouvez me rejoindre sur Facebook.
.

Le silence, un nouveau défi urbain ?

Une envie de silence …

Le confinement et le couvre-feu nous ont fait (re)-découvrir des villes débarrassées de nombreuses nuisances sonores.
.
Voici les résultats de l’étude du Centre d’information sur le bruit (CidB) menée après le confinement du printemps 2020 auprès de 2.000 habitants de grandes agglomérations :
.
🔇 57 % ont répondu qu’ils étaient désormais plus sensibles à la qualité de l’environnement sonore qu’auparavant,
🔇 60 % des personnes qui se disaient peu ou pas sensibles au bruit avant le confinement le sont devenues,
🔇 76% ont constaté une amélioration générale de leur santé, une réduction de la fatigue (45 %), une meilleure concentration (40 %), une plus grande qualité de sommeil (40 %) et une meilleure maîtrise des émotions (25 %).
.
L’amélioration du paysage sonore est en cours dans de nombreuses grandes villes pour réduire les bruits ambiants, avec notamment des recherches pour améliorer les revêtements routiers …
.
Pour en savoir plus, article du journal Les Echos du 20 octobre 2020 👉 ici.
.

Enquête IFOP sur la santé auditive au travail

Semaine auditive au travail, en octobre 2020 pour la JNA

L’IFOP a réalisé une enquête pour la Journée Nationale de l’Audition (JNA) sur le thème de la compréhension de la parole dans leSanté auditive au travail JNA cadre professionnel.

Les résultats font apparaître plusieurs impacts générés par le bruit au travail (y compris le télé-travail) :
• les sources de bruit qui gênent le plus,
• les impacts sur le comportement, la santé et les troubles auditifs,
• les conséquences des nuisances sonores au travail sur la gêne auditive et la compréhension de la parole,
• la décision de réaliser un test d’audition ou non…
.
Vous pourrez lire l’ensemble de l’enquête dans le document récapitulatif 👉  ici et utiliser ces données chiffrées, si besoin, pour communiquer ce le thème de l’audition en entreprise.
.

Semaine de la santé auditive au travail

Santé auditive au travail JNA
.
🎧 La JNA (Journée nationale de l’Audition) organise la semaine de la santé auditive au travail, du 12 au 16 octobre 2020.
.
🎧 Les actions porteront principalement sur les nuisances du bruit au travail.
.
🎧 Tous les acteurs (santé, prévention et sécurité) sont invités à mieux prendre en compte ce paramètre dans la qualité de vie au travail (QVT).
.
🎧 Vous pourrez trouver tous les outils nécessaires pour accompagner des actions de prévention, pour communiquer, sensibiliser et informer 👉 ici
.
Si vous souhaitez rester informé(e)s avec des articles scientifiques, des événements ou de nouveaux exercices pratiques, je vous propose de me rejoindre sur ma Page Facebook
.

Audition et anxiété

Audition et anxiété.
🌿 L’étude menée depuis 2011 par le professeur Franck R. Lin et son équipe du Johns Hopkins Center on Aging and Health (Baltimore, USA) a démontré le lien existant entre l’augmentation de l’anxiété et la perte auditive non traitée.
🌿 Ces premiers rapports ont été confortés par une étude française, réalisée en 2016, par le Pr. Hélène Amiéva (Inserm de Bordeaux).
🌿 Le rôle majeur que joue l’audition dans l’équilibre de notre santé et de notre vie sociale reste encore trop méconnu et l’oreille demeure le parent pauvre du suivi médical des Français, et ce, quel que soit l’âge des patients.
🌿 En France, 2 Français sur 3 n’ont jamais réalisé de bilan complet de leur audition chez le médecin ORL (Enquête Ifop – JNA de mars 2018)
🌿 Pensez-y pour vous et vos proches …
.
Si vous souhaitez rester informé(e)s avec des articles scientifiques, des événements ou de nouveaux exercices pratiques, je vous propose de me rejoindre sur ma Page Facebook
.

Méditation vs punitions

Méditation vs punitions
🎒 Une école élémentaire de Baltimore (Maryland, USA) a choisi de proposer des séances de méditation (*) aux enfants pour remplacer les punitions !
🎒 Dans cette école, une pièce spéciale « méditation » a été créée avec le soutien de la fondation Holistic Life, qui œuvre depuis une dizaine d’années pour proposer des cours de yoga et de méditation aux communautés défavorisées.
🎒 Les élèves apprennent à mieux respirer ou à méditer, ce qui les aide à se calmer.
De nombreuses études ont prouvé les résultats positifs de la méditation sur les enfants. Les enseignants observent de l’apaisement, une diminution de stress, un meilleur comportement ou encore, une meilleure qualité de présence en cours.
🎒 Ensuite, les enfants peuvent partager ces exercices en famille pour ramener le calme à la maison !
(*) Méditation de pleine conscience MBSR
.
Si vous souhaitez rester informé(e)s avec des articles scientifiques, des événements ou de nouveaux exercices pratiques, je vous propose de me rejoindre sur ma Page Facebook
..