La micro sieste pour tous

La sieste c’est la santé !

DormirA l’occasion de la journée du sommeil, vous avez certainement entendu parlé de la micro sieste ou sieste flash !
.
Elle peut être pratiquée sur une chaise dans la journée, notamment en début d’après-midi lorsque nous ressentons une baisse de vigilance naturelle (sexta hora correspond à la 6ème heure après le lever).
.
Le Professeur Léger, interrogé en 2015 par le journal Le Monde sur les siestes, rappelait que « la micro-sieste consiste à changer de rythme, faire une coupure, respirer tranquillement … C’est une sorte de relaxation profonde ».
.
Elle est très utile pour tous ceux qui ont besoin de pauses de récupération dans la journée et notamment les personnes qui souffrent d’insomnie chronique (pour lesquelles la sieste standard avec du sommeil est déconseillée pour éviter la privation de sommeil nocturne).
.
Vous pouvez apprendre avec moi ici comment pratiquer la sieste éclair (pour la reproduire au bureau ou à la maison !).
.
Vous pourrez relire cet article du journal  👉  Le Monde.
.
Pour suivre mes publications, vous pouvez me rejoindre sur Facebook.
.

Faire la sieste pour récupérer

La sieste, c’est bon pour la santé … en respectant quelques précautions

Les scientifiques l’affirment, en cas de somnolence, faire une sieste de 10 à 20 minutes nous permet de récupérer sans entamer notre « capital sommeil » pour la nuit suivante mais ce n’est pas sa seule vertu…
La sieste n’est pas une perte de temps et n’est pas seulement réservée aux enfants, elle est surtout un partenaire de notre santé !
.

Selon l’INPES (aujourd’hui Santé publique France, ndlr), « après le déjeuner, une sieste permettrait de réduire les risques d’accidents de la circulation ou du travail, améliorerait la mémoire, libèrerait la créativité, dissoudrait le stress, rééquilibrerait le fonctionnement du système nerveux et serait bonne pour la digestion et le cœur ». Rien que ça !

Rappel : la sieste ne doit pas durer plus de 20 minutes, en effet au-delà de 30 minutes le passage en sommeil profond rend le réveil difficile et peut provoquer des difficultés d’endormissement le soir.

Pour suivre mes publications, vous pouvez me rejoindre sur Facebook.

.

Le sommeil c’est la santé

Votre maman vous l’a toujours dit…

Le meilleur moyen d’être en forme c’est de bien dormir !

Mais selon une enquête de l’INSV/MGEN, les français dorment une heure de moins qu’il y a trente ans (en moyenne 6h41 en semaine et 7h33 le week-end) …

Si notre sommeil est insuffisant, toutes les fonctions de récupération (physiques et mentales), la sécrétion de certaines hormones, la mémorisation … seront impactées.

On parle souvent des écrans dont la lumière bleue perturbe notre endormissement, mais le bruit est fréquemment une des causes qui perturbe notre sommeil (bruit du trafic, du voisinage, ronflements…). N’hésitez pas à utiliser des bouchons d’oreilles (en mousse ou en silicone) pour observer si le bruit a un impact sur votre sommeil.

Alors ce soir, écoutez vos signaux du sommeil (petits frissons, yeux qui piquent, bâillements, fatigue…), allez vous coucher sans attendre et faites de beaux rêves 🧸 .

Pour suivre mes publications, vous pouvez me rejoindre sur Facebook.
.

Sommeil et pleine lune

Influence de la lune sur le sommeil …

🌙 Très souvent, mes clients me disent qu’ils ont du mal à dormir un soir de pleine lune … mais il est difficile de prouver que la pleine lune est bien la cause de ces problèmes de sommeil.
.
🌔 Une étude, réalisée entre 2000 et 2003 par des chercheurs suisses de l’université de Bâle, a été publiée en 2013, par le chronobiologiste Christian Cajochen, qui s’intéressait particulièrement au rythme circadien et au sommeil (dans la revue « Current Biology »).
.
🌙 Les chercheurs ont constaté que le cycle lunaire aurait un impact important sur le sommeil, particulièrement durant la pleine lune où la qualité de sommeil serait moindre (le temps pour s’endormir augmenterait de 5 minutes et le temps total de sommeil serait réduit de 20 minutes). Mais cette étude ne concernait que 33 personnes …
.
🌔 Le Dr Marc REY, président de l’INSV (Institut National du Sommeil et de la Vigilance) reconnait quant à lui que cette plainte est fréquente et que différentes pistes peuvent être envisagées …
.
Pour en savoir plus 👉  article du journal ELLE.
.
Pour suivre mes publications, vous pouvez me rejoindre sur Facebook.
.

Comment dormez-vous en ce moment ?

Comment protéger son sommeil …Sommeil

.
💤 Vous le savez, notre sommeil est indispensable à notre équilibre et à notre santé, mais notre durée de sommeil ne cesse de diminuer (nous dormons 1h30 de moins par jour qu’il y a 50 ans !).
.
💤 Pour beaucoup d’entre nous, le confinement et l’anxiété générée par la crise sanitaire ont perturbé nos nuits avec des conséquences sur notre humeur, notre mémorisation des informations apprises dans la journée et, pour certain(e)s, notre santé (notamment sur le plan cardiaque et l’immunité).
.
💤 Le sommeil a pu être impacté de plusieurs façons : difficultés à s’endormir, réveils nocturnes, réveil au lever du jour …
.
💤 Nous sommes tous différent(e)s et c’est pour cette raison que nous devons respecter NOTRE sommeil, c’est-à-dire :
1/ la durée qui nous est nécessaire pour être en forme le matin au réveil,
2/ le type de dormeur qui est le nôtre (couche-tard / lève-tard ou couche-tôt / lève-tôt).
.
💤 Pour protéger notre sommeil, nous pouvons pourtant appliquer quelques règles simples et les rappeler à nos clients (et tenter de les faire accepter par nos ados préférés …) :
• garder des horaires réguliers ;
• ne pas utiliser d’écrans le soir (tablettes et smartphones avec lumière bleue qui retarde la production de la mélatonine dans les 2h00 qui précèdent le coucher (et surtout pas au lit !) ;
• faire l’obscurité et le silence dans la chambre et s’assurer que la température ne dépasse pas 19-20 °C ;
• éviter les siestes qui durent plus de 20 minutes en journée ;
• avoir un bon couchage (matelas et oreiller) ;
• et bien sûr, pratiquer la Sophrologie pour évacuer les tensions de la journée !
.
Je vous souhaite de faire de beaux rêves cette nuit …
.
Pour suivre mes publications, vous pouvez me rejoindre sur Facebook.
.

Sommeil et alimentation

Bien se nourrir pour bien dormir

Pour avoir un meilleur sommeil, nous pouvons utiliser l’alimentation 🍳, équilibrée et variée, et l’hydratation 💧. Il suffit juste de suivre les recommandations suivantes :
.
💤 Limiter la prise d’excitants, notamment la caféine qui va générer des difficultés d’endormissement et un sommeil moins profond.
.
💤 Réserver plutôt les sucres rapides pour le soir, car ils favorisent de la somnolence.
.
💤 Favoriser les féculents au dîner pour éviter les fringales nocturnes.
.
💤 Prévoir des aliments riches en tryptophanes dans vos menus (œufs, fruits et légumes secs, produits laitiers, viande, poisson, chocolat …) car cet acide aminé aide à synthétiser la sérotonine et la mélatonine.
.
💤 Diner au minimum 2h avant d’aller vous coucher car la digestion provoque une élévation de la température du corps (alors qu’il faut l’abaisser pour s’endormir).
.
💤 Éviter les repas trop copieux ou difficiles à digérer le soir.
.
💤 Limiter votre consommation d’alcool en soirée car il rend le sommeil instable.
.
Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le site de l’INSV – Institut National du Sommeil et de la Vigilance
.
Pour suivre mes publications, vous pouvez me rejoindre sur Facebook.
.

Prise en charge à 100% des appareils auditifs

Appareils auditifs accessibles sans reste à charge

Surdité
⭐️ Sur les 3 millions de français qui pourraient être appareillés, il y a seulement un peu plus d’un million qui le sont, en raison du coût très élevé des appareils (1500 € par oreille en moyenne, avec 850€ de reste à charge).
.
⭐️ Mais depuis le 1er janvier, une série d’aides auditives est accessible sans reste à charge !
.
⭐️ Les audioprothésistes doivent désormais proposer, dans leur devis, au moins une offre d’audioprothèses sans reste à charge (appelée «classe 1»). La prise en charge est limitée à deux oreilles appareillées tous les 4 ans. Les assurés ont au minimum 30 jours pour essayer l’équipement avant de l’acheter et ils bénéficient de 4 ans de garantie et d’un suivi régulier pour adapter le matériel.
.
⭐️ La qualité est globalement bonne d’après les tests effectués par UFC-Que Choisir début 2020 (les critères d’intelligibilité et de qualité de la parole sont d’une efficacité équivalente à celle des modèles plus chers).
.
⭐️ Malheureusement, ces appareils s’avéreront insuffisants dans certains cas (notamment pour les personnes qui ont besoin d’aides auditives de classe 2 avec des options techniques supplémentaires).
.
Pour avoir plus de détails sur les prises en charge 👉  article du journal Le Monde.
.
Pour suivre mes publications, vous pouvez me rejoindre sur Facebook.
.

Covid-19 et report des soins

100% santé en audioprothèses

📣 Depuis bientôt 1 an, le report des soins médicaux et para-médicaux est une réalité dans tous les domaines de la santé.
.
📣 Le domaine de l’audition était déjà souvent à la traîne avant les périodes de confinement … mais il ne faut pas oublier que notre audition fait partie de notre santé au quotidien.
.
📣 La mise en place du 100% santé en audioprothèses devrait aider un grand nombre de patients à s’équiper pour agir sur leur santé et à éviter de souffrir de l’isolement.
.
📣 Parlez-en autour de vous !
.
Pour suivre mes publications, vous pouvez me rejoindre sur Facebook.
.

Stress, fatigue et audition

Les risques du bruit

🎧 Vivre dans un environnement bruyant peut générer des risques pour la santé, et notamment notre audition, avec des acouphènes qui peuvent créer une grande situation de stress.
.
🎧 Une étude réalisée en 2017 par l’entreprise allemande Mimi Hearing Technologies a révélé le vieillissement précoce de l’ouïe des habitants des villes bruyantes (+10 ans par rapport aux habitants des villes calmes).
.
🎧 Le bruit ne génère pas seulement des lésions aux oreilles (cf étude Noise in Europe publiée par l’Agence européenne pour l’environnement), il est aussi une des premières causes de maladie en Europe, avec notamment les troubles cardiovasculaires du sommeil et de l’anxiété.
.
🎧 Vous pourrez lire l’article de Nice Matin qui rappelle également les résultats de l’enquête publiée par IFOP-JNA (cf mon précédént article du 2 novembre à lire ici).
.
Pour suivre mes publications, vous pouvez me rejoindre sur Facebook.
.

Mes acouphènes et moi

Voici mon histoire avec mes acouphènes …

📣 Lorsque j’étais au lycée, j’ai commencé à entendre des bruits persistants, même dans un environnement silencieux, puis ils disparaissaient et ils revenaient quelques semaines ou quelques mois plus tard …
.
📣 Ensuite ils sont devenus progressivement plus fréquents … puis ils se sont installés.
.
📣 A la différence des personnes acouphéniques qui ont été victimes d’un trauma sonore et qui subissent ce bruit qu’ils n’ont jamais entendu et qui « envahit » leurs oreilles et leur tête, j’ai eu le temps de m’y habituer (phénomène d’habituation).
.
📣 Je n’ai jamais eu peur non plus car plusieurs personnes dans mon entourage familial proche vivaient déjà avec des acouphènes et/ou des problèmes d’audition (principe d’adaptabilité).
.
📣 Depuis toutes ces années, je vis avec mes acouphènes. Bien sûr, il y a des moments où ils m’agacent (notamment la nuit ou dans les périodes où ils sont plus perceptibles, lorsque je suis fatiguée ou stressée … et oui, ça arrive aussi aux Sophrologues !) mais je les ai acceptés depuis longtemps et je vis avec eux, ils m’accompagnent, ils font partie de moi.
.
📣 Je ne suis pas passive non plus et j’ai testé beaucoup de techniques pour faire baisser leur intensité lorsqu’ils sont trop présents. La pratique de la Sophrologie et de la méditation MBSR, l’ostéopathie crânienne, le Shiatsu (avec le méridien du « triple réchauffeur ») les bruits de la nature (vagues, bruits d’eau) me permettent notamment de ne plus les entendre pendant un moment et c’est très important car le cerveau peut alors intégrer ce moment de calme. Il a bien sûr d’autres techniques qui ont des effets intéressants.
.
⚠️ Le plus important si vous avez des acouphènes, consultez un ORL, ne restez pas seuls, parlez-en et surtout ne croyez pas ceux qui vous disent qu’« il n’y a rien à faire … ».
.
Pour suivre mes publications, vous pouvez me rejoindre sur Facebook.
.