Mes articles sont désormais publiés sur Instagram & FB (à partir de 2022)

Sophie Chabaud

Si vous souhaitez suivre mes publications avec des articles scientifiques, des événements ou de nouveaux exercices pratiques, je vous propose de me rejoindre sur Instagram ou sur ma Page Facebook.

Je publie de nouveaux articles chaque semaine sur les thèmes du stress, du sommeil et de l’audition (acouphènes, hyperacousie…). A très bientôt !

Hypersensibilité aux sons et bruits fantômes

..
auditionCet article de l’Université de Montréal expose les travaux de Sylvie Hébert, professeure à l’École d’orthophonie et d’audiologie et chercheuse au laboratoire de recherche sur les acouphènes et l’hyperacousie.
.
Ses recherches portent notamment sur le stress et le bruit comme facteurs déclencheurs ou aggravants de l’acouphène (étude en cours avec des bouchons de protection auditive intelligents) et l’étude des expressions faciales pour traiter l’hyperacousie …
.
Nous suivons ces travaux de recherche avec intérêt …
.
Si vous souhaitez rester informé(e)s avec des articles scientifiques, des événements ou de nouveaux exercices pratiques, je vous propose de me rejoindre sur ma Page Facebook. Vous y trouverez notamment 👉  l’article de l’Université de Montréal publié à la date du 13/10/21.
.

La chanteuse Angèle parle de ses acouphènes

.
Angèle & acouphènes
Un témoignage vidéo très fort d’Angèle (👉  ici) à propos de ses acouphènes et de la mise en place du processus d’habituation dont nous parlons dans nos séances et nos formations « Sophrologie et acouphènes ».
.
N’hésitez pas à me poser toutes vos questions sur ce thème qui me concerne également en tant qu’acouphénique.
.
Si vous souhaitez rester informé(e)s avec des articles scientifiques, des événements ou de nouveaux exercices pratiques, je vous propose de me rejoindre sur ma Page Facebook.
.

Histoire des acouphènes

.
acouphènesLes acouphènes ne sont pas une maladie du monde « moderne » ! On retrouve en effet déjà la trace de ce trouble dans l’Antiquité (à l’époque babylonienne et dans l’Égypte ancienne notamment). Il n’y avait pas d’explications ni de remèdes pour soigner les oreilles «chantantes» ou «parlantes» de cette époque.
.
Plus tard, dans l’Antiquité gréco-romaine, les acouphènes ont été associés à la faculté d’entendre des sons divins, comme Platon, et ont donc été admirablement considérés. On retrouve une trace écrite de ce phénomène auditif dans des manuscrits d’Hippocrate (années 400 avant JC) et d’Aristote (années 300 avant JC).
.
Je ne suis pas sûre que tous les acouphéniques considèrent qu’ils entendent des sons divins mais que c’est une jolie façon d’en parler non ?
.
Si vous souhaitez rester informé(e)s avec des articles scientifiques, des événements ou de nouveaux exercices pratiques, je vous propose de me rejoindre sur ma Page Facebook.
.

Les progrès des appareils auditifs

.
appareils auditifsLa surdité touche environ 10 à 15 % de la population mais outre le déni, qui est responsable de diagnostics tardifs, les appareils auditifs sont moins bien admis par les personnes concernées que les lunettes …
L’appareillage a pourtant de nombreux avantages : il permet de mieux entendre (même dans le bruit), d’éviter l’isolement, de stabiliser ou de ralentir la surdité le plus tôt possible, de freiner le déclin cognitif, et, enfin, de traiter les acouphènes.
.
Il existe 4 différents types d’appareils, le choix variant en fonction de l’âge, du niveau de surdité et de l’anatomie de l’oreille (et du coût …) :
🦻 les appareils avec le micro situé dans un contour d’oreille et l’écouteur déporté dans le conduit auditif externe,
🦻 les “intra-conduits”, très miniaturisés (1 cm environ) ), intégralement logés à l’entrée du conduit auditif externe,
🦻 les “intra-profonds” (dans le conduit auditif externe), quasi invisibles, dont l’écouteur est très proche du tympan mais qui restent amovibles,
🦻 les “intra-profonds permanents”, changés tous les trois mois par l’audioprothésiste.
.
Le coût reste toujours élevé (1500 € par oreille en moyenne) mais de nouvelles règles de remboursement sont applicables depuis janvier 2021 avec des appareils sans « reste à charge ».
.
Les appareils, de plus en plus performants, peuvent supprimer les bruits parasites, capter les sons quels que soient les mouvements de la tête (avec plusieurs micros directionnels) … le but étant de procurer un confort d’écoute optimisé dans les situations les plus bruyantes ou en présence de sons complexes par exemple.
Il existe aussi des appareils pour les personnes qui souffrent d’acouphènes ou celles dont l’audition est normale mais qui entendent mal dans le bruit.
Parlez-en à vos proches … plus l’appareillage est précoce, meilleurs sont les résultats !
.
Si vous souhaitez rester informé(e)s avec des articles scientifiques, des événements ou de nouveaux exercices pratiques, je vous propose de me rejoindre sur ma Page Facebook.
.

Les acouphènes, symptôme persistant du Covid ?


🧬 Connu pour son effet sur le goût et l’odorat, le Covid-19 pourrait entraîner l’apparition (ou l’aggravation des acouphènes chez les personnes qui en souffrent déjà), selon une nouvelle étude menée par les professeurs Kevin Munro et Ibrahim Almufarrij, du centre de recherche biomédicale de Manchester, (Royaume-Uni), pour laquelle ils ont ainsi analysé les résultats de 46 études publiées pendant un an sur ce sujet.

.🧬 Selon cette méta-analyse, 14,8% des adultes souffrant de Covid ont mentionné des acouphènes. Pour les auteurs de cette publication, l’acouphène est même le symptôme audio-vestibulaire le plus fréquemment documenté en cas de Covid, avant les vertiges ou les pertes d’audition.
.
🧬 Les auteurs de la publication envisagent plusieurs hypothèses :
• l’apparition de troubles auditifs après une infection virale n’est pas rare, les virus de la rougeole, des oreillons ou de la rubéole sont d’ailleurs bien connus des médecins pour entraîner des troubles auditifs ;
• les troubles vasculaires, engendrés par le coronavirus, pourraient altérer l’oreille interne et générer des acouphènes ;
• l’erreur du système immunitaire qui, en répondant à l’infection virale, s’attaquerait à tort à l’oreille interne et y causerait des lésions accidentelles.
.
🧬 Enfin, ils précisent que les acouphènes sont associés avec l’anxiété et le stress, qui pourraient exacerber des acouphènes préexistants.
.
🧬 De nouvelles études sont donc nécessaires pour mieux comprendre ce phénomène …
.

Bruits blancs, roses et bruns pour mieux dormir ?

.
audition
🎶 De nombreuses personnes, notamment les acouphéniques, écoutent de la musique apaisante pour s’endormir plus facilement et certaines d’entre elles écoutent des bruits blancs, roses ou bruns.
.
🎶 Le bruit blanc, comme la lumière blanche, combine toutes les fréquences du spectre sonore (comme lumière blanche pour les couleurs).
.
🎶 Le « bruit rose » est un bruit blanc dont on abaisse la puissance sonore. Le son est plus profond et plus grave (les fréquences sont plus basses) comme le bruit d’une pluie régulière …
.
🎶 Il existe aussi le « bruit brun », qui dispose de plus de basses que le « bruit rose », comme le bruit d’une mer agitée ou d’un vent fort.
.
🎶 Une étude allemande (Auditory Closed-Loop Stimulation of the Sleep Slow Oscillation Enhances Memory publiée dans la revue Neuron en 2013) a relevé que le « bruit rose » allongeait la durée du sommeil profond et favorisait le développement de la mémoire.
.
🎶 Mais l’utilisation des générateurs de bruits blancs, roses ou bruns présenterait toutefois un inconvénient : même si l’écoute de ces bruits prolonge le sommeil profond, il pourrait être analysé comme un bruit parasite par le cerveau et ainsi dégrader la qualité de notre sommeil.
.
🎶 Les médecins ont encore besoin de temps pour affiner ces études sur l’écoute des bruits roses et brune et leurs effets (positifs ou négatifs) sur le sommeil…
.
Si vous souhaitez rester informé(e)s avec des articles scientifiques, des événements ou de nouveaux exercices pratiques, je vous propose de me rejoindre sur ma Page Facebook.
.

Covid-19 et report des soins

100% santé en audioprothèses

📣 Depuis bientôt 1 an, le report des soins médicaux et para-médicaux est une réalité dans tous les domaines de la santé.
.
📣 Le domaine de l’audition était déjà souvent à la traîne avant les périodes de confinement … mais il ne faut pas oublier que notre audition fait partie de notre santé au quotidien.
.
📣 La mise en place du 100% santé en audioprothèses devrait aider un grand nombre de patients à s’équiper pour agir sur leur santé et à éviter de souffrir de l’isolement.
.
📣 Parlez-en autour de vous !
.
Pour suivre mes publications, vous pouvez me rejoindre sur Facebook.
.

Mes acouphènes et moi

Voici mon histoire avec mes acouphènes …

📣 Lorsque j’étais au lycée, j’ai commencé à entendre des bruits persistants, même dans un environnement silencieux, puis ils disparaissaient et ils revenaient quelques semaines ou quelques mois plus tard …
.
📣 Ensuite ils sont devenus progressivement plus fréquents … puis ils se sont installés.
.
📣 A la différence des personnes acouphéniques qui ont été victimes d’un trauma sonore et qui subissent ce bruit qu’ils n’ont jamais entendu et qui « envahit » leurs oreilles et leur tête, j’ai eu le temps de m’y habituer (phénomène d’habituation).
.
📣 Je n’ai jamais eu peur non plus car plusieurs personnes dans mon entourage familial proche vivaient déjà avec des acouphènes et/ou des problèmes d’audition (principe d’adaptabilité).
.
📣 Depuis toutes ces années, je vis avec mes acouphènes. Bien sûr, il y a des moments où ils m’agacent (notamment la nuit ou dans les périodes où ils sont plus perceptibles, lorsque je suis fatiguée ou stressée … et oui, ça arrive aussi aux Sophrologues !) mais je les ai acceptés depuis longtemps et je vis avec eux, ils m’accompagnent, ils font partie de moi.
.
📣 Je ne suis pas passive non plus et j’ai testé beaucoup de techniques pour faire baisser leur intensité lorsqu’ils sont trop présents. La pratique de la Sophrologie et de la méditation MBSR, l’ostéopathie crânienne, le Shiatsu (avec le méridien du « triple réchauffeur ») les bruits de la nature (vagues, bruits d’eau) me permettent notamment de ne plus les entendre pendant un moment et c’est très important car le cerveau peut alors intégrer ce moment de calme. Il a bien sûr d’autres techniques qui ont des effets intéressants.
.
⚠️ Le plus important si vous avez des acouphènes, consultez un ORL, ne restez pas seuls, parlez-en et surtout ne croyez pas ceux qui vous disent qu’« il n’y a rien à faire … ».
.
Pour suivre mes publications, vous pouvez me rejoindre sur Facebook.
.

Enquête IFOP sur la santé auditive au travail

Semaine auditive au travail, en octobre 2020 pour la JNA

L’IFOP a réalisé une enquête pour la Journée Nationale de l’Audition (JNA) sur le thème de la compréhension de la parole dans le cadre professionnel.

Les résultats font apparaître plusieurs impacts générés par le bruit au travail (y compris le télé-travail) :
• les sources de bruit qui gênent le plus,
• les impacts sur le comportement, la santé et les troubles auditifs,
• les conséquences des nuisances sonores au travail sur la gêne auditive et la compréhension de la parole,
• la décision de réaliser un test d’audition ou non…
.
Vous pourrez lire l’ensemble de l’enquête dans le document récapitulatif 👉  ici et utiliser ces données chiffrées, si besoin, pour communiquer ce le thème de l’audition en entreprise.
.